Découvrez le métier d’aide soignant(e) et nos offres d’emploi

Le poste d’aide soignant fait partie du secteur du tertiaire et de manière plus précise de la santé,qui appartiennent aux domaine d’expertise du groupe PROMAN.  vous pouvez donc vous tourner vers l’une de nos agences pour trouver un emploi. Découvrez toutes les caractéristiques de ce métier dans notre fiche. 

Que fait vraiment un ou une aide soignant(e) ? 

Au sein d’une équipe de soins, l’aide-soignant(e) occupe un rôle très important auprès des malades, il ou elle contribue en effet à leur bien-être ainsi qu’à leur confort au quotidien et il veille au maintien de leur autonomie. Il ou elle travaille en lien avec l’infirmier(e), qui le supervise. L’aide soignant(e) accompagne les patients dont il a la charge tout au long de la journée, de l’accueil, à leur installation et transfert, en passant par les repas, leur toilette ou encore la réfection des lits… La propreté de l’environnement du malade est à sa charge, l’aide soignant(e) doit donc pour cela respecter en permanence des règles d’hygiène très strictes. S'il n’effectue lui-même les soins médicaux, l’aide-soignant(e) peut cependant se charger du changement de certains pansements, prendre la tension artérielle ou la température, vérifier les instructions en terme de régime alimentaire avant la distribution des plateaux repas… Il doit de ce fait alerter l’équipe médicale s’il constate un quelconque changement dans l’état de santé d’un malade. En plus de l’aspect fonctionnel et pratique, l’aide-soignant apporte un véritable soutien psychologique à ses patients, il réconforte,  est à l’écoute, rassure et encourage si besoin. Il est également amené à côtoyer les proches des patients dans le cadre de leur accompagnement. Le métier d’aide soignant comporte également un côté physique puisqu’il implique d’être majoritairement debout et de porter ou soutenir les patients qui le nécessitent. L’aide soignant(e) transmet ses observations sur l’évolution de l’état de santé par écrit et par oral pour s’assurer de la continuité des soins. Il participe également à la réalisation d'animations à destination des personnes admises dans des centres de soins de suite et de rééducation. L'aide-soignant peut être amené à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés par roulement. Ce métier peut s'exercer aussi bien à l'hôpital qu'en clinique, en centres de rééducation, en maisons de retraites ou de convalescence, dans des centres d’accueil pour handicapés ou encore dans des services d’hospitalisation ou de maintien à domicile pour les personnes âgées. Ces établissements peuvent être aussi bien privés que publics et dépendre de l’État comme des collectivités territoriales.Selon son lieu d’exercice (hôpital, clinique ou établissement dans le secteur sanitaire, social ou médico-social) et de la nature du médicament (dose, voie d’administration), l’aide soignant peut être autorisé à distribuer les médicaments, toujours sous la supervision d’un infirmier(e). La majeure partie des effectifs d’aide soignants en France sont des femmes, c’est un métier qui recrute énormément sur tout le territoire. 

Quelles sont ses différentes missions ? 

En collaboration avec l’équipe médicale, et plus particulièrement l’infirmier(e), l’aide-soignant a pour principales missions de : 
  • Accueillir, renseigner et accompagner les patients ainsi que leur entourage
  • Dispenser des soins d’hygiène et de confort
  • Assister l’infirmier(e) dans la réalisation des soins médicaux
  • S’occuper de l’entretien de l’environnement du patient
  • Désinfecter et entretenir le matériel de soin
  • Transmettre à l’oral et à l’écrit ses activités et observations à chaque fin de service

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ? 

La formation d’aide soignant(e) est un diplôme d'Etat DEAS (diplôme d’État d’aide-soignant), elle est payante et se prépare en 10 mois, ouverte aux personnes de 17 ans au moins, elle est accessible sans condition de diplôme. Au terme de cette formation, le métier peut s’exercer avec l’obtention du concours aide soignant(e). Le diplôme d'état d'aide-soignant peut également être obtenu avec la validation des acquis de l'expérience (VAE). Le candidat doit pour ce faire justifier de compétences professionnelles acquises dans l'exercice d'une activité salariée ou bénévole, qui est en rapport direct avec le contenu du diplôme.

Les compétences et qualités requises

Le métier d’aide-soignant requiert une grande polyvalence et de profondes qualités humaines et relationnelles. Il ou elle doit être capable de comprendre impérativement les besoins élémentaires de ses patients et de leur état de santé, tout en maîtrisant parfaitement les protocoles d'entretien des locaux et du matériel de soin. Il connaît et applique également les règles de sécurité liées aux personnes, notamment lors de leurs transferts. L’aide soignant(e) se doit d’être disponible, à l’écoute pour ses patients, de posséder le sens de l’initiative et la capacité à travailler en équipe. Un très bon contact ainsi qu’une bonne dose de patience sont essentiels pour exercer ce poste. Une résistance physique importante est également de mise pour pouvoir assister les patients, tout comme une grande solidité psychologique, pour pouvoir faire face à la souffrance des autres et parfois leur mort. Il contribue notamment à la surveillance des fonctions vitales des malades et peut donc discerner le caractère urgent d'une situation afin alerter les personnels soignants comme l'infirmier(e). 

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Après trois années d'exercice, l’aide soignant(e) a aussi la possibilité de se présenter aux épreuves de sélection du concours d’infirmier pour entrer dans un ifas (institut de formation en soins infirmiers). L'aide soignant(e) peut également se spécialiser dans certaines activités par le biais de formations complémentaires en continue et se diriger vers les métiers d’agent de chambre mortuaire, agent de stérilisation, hémodyalise, aspiration endo-trachéale ou encore assistant de soins en gérontologie. Ce métier offre aussi la possibilité de changer de fonction et d’orientation pour travailler auprès des enfants en passant le diplôme d'auxiliaire de puériculture, qui est chargé de l'hygiène, du confort et de l'alimentation des enfants. Des passerelles sont également possibles après plusieurs années d’expérience vers différents métiers sociaux ou paramédicaux comme aide médico-psychologique, assistant dentaire ou encore moniteur-éducateur, laborantin d’analyses médicales… Le choix est donc assez vaste en ce qui concerne les différentes possibilités d’évolution de carrière pour les aides soignants. 

De nombreuses offres d’emploi d’aide soignant(e)

En général, les aides soignants travaillent dans des hôpitaux ou dans des cliniques et peuvent être affectés dans différents services. Cependant, les maisons de retraite, les centres de soins pour personnes âgées ou encore les services à domicile recherchent également de nombreux postes et offrent également plusieurs possibilités d’emploi. Postulez aux offres d’emploi de votre ville avec votre CV et une lettre de motivation pour aide soignant. 

Nos offres d'aide soignant

Rejoignez la communauté Proman™