Découvrez le métier d’ambulancier et nos offres d’emploi

Le poste d’ambulancier appartient au secteur de la santé et du paramédical, métier du tertiaire, l’un des domaines d’expertise du groupe PROMAN.  Découvrez toutes les informations de ce métier dans notre fiche. 

Que fait vraiment un ambulancier ?

L'ambulancier est considéré comme un professionnel de santé paramédicale, qui se consacre au transport de patients. Pour cela, il utilise un véhicule de transport sanitaire aménagé de manière spécifique pour transporter des patients blessés, malades ou encore des personnes âgées ou handicapées, vers un hôpital ou un centre d'accueil spécialisé. Il connaît et maîtrise les divers itinéraires, il adapte son allure et sa conduite, pour rendre ses trajets le plus rapide et confortable possibles pour le patient. L'ambulancier n'est en effet pas seulement un transporteur, il est assisté par un auxiliaire ambulancier afin de veiller au confort et à la bonne santé de la personne prise en charge.  Il se charge donc d’installer le patient, s’enquiert de l'état de santé de ce dernier auprès du personnel médical de l'établissement qui l’emploie. A son arrivée, il retransmet ces informations. Il est toujours prêt à parer à certaines situations comme devoir effectuer des gestes et soins d’urgence et de premiers secours lors du transport (gestes cardiaques et respiratoires, désinfection de plaies...). Il doit aussi pouvoir utiliser l'appareillage d'assistance médical dont son véhicule est pourvu. L'ambulancier est amené à transporter des personnes en situation d’urgence et doit donc être apte à réagir. Il est en charge de l'entretien hygiénique et matériel de son véhicule ainsi que de la stérilisation du matériel. Il peut aussi effectuer des formalités administratives (documents nécessaires à la continuité des soins, démarches médico-administratives, facturation...). L’ambulancier peut exercer de jour comme de nuit, les week-ends et jours fériés, et assurer des gardes, ses horaires dépendent de la structure pour laquelle il travaille. Il est en contact avec les professionnels du monde médical comme les médecins, les pompiers, les infirmiers... Ses missions de transports sont majoritairement planifiées et s'effectuent dans un rayon de moins d'une centaine de kilomètres. 

Quelles sont ses différentes missions ? 

Les missions de l’ambulancier sont diverses et loin de se résumer à la simple conduite de patients : 
  • Installer le patient en tenant compte de son état de santé et de sa condition physique, il s’adapte selon s’il s’agit d’un malade, d’un blessé ou d’une femme enceinte...
  • Conduire son véhicule
  • Transporter les patients
  • Diagnostiquer l’état de santé du patient
  • Prodiguer les premiers soins si necessaire
  • Nettoyer et entretenir l’ambulance
  • Communiquer les informations aux professionnels de santé
  • (médecins, infirmiers, personnel hospitalier...)

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ? 

Pour devenir ambulancier, l'obtention de diplôme d'Etat d'ambulancier (DEA) est impérative. Ce diplôme est de niveau V (BEP/CAP), il s'obtient après la validation de 8 modules et de 5 stages en hôpitaux et en entreprise. La formation d’ambulancier est dispensée dans des centres privés ou public, qui sont agréés par le Ministère de la Santé, elle s'étale sur trois mois en moyenne avec 630 heures de cours théoriques et de stages. Pour accéder à cette formation, vous devez réussir le concours d’entrée de niveau brevet, si aucun diplôme n'est requis, la possession du permis de conduire B depuis minimum 3 ans est indispensable. Une attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'une ambulance ainsi qu’un certificat médical de vaccination à jour sont également obligatoires. Ces formations sont payantes, cependant les candidats peuvent bénéficier, d'un financement partiel ou intégral, sous certaines conditions notamment des aides régionales, le CPF (Compte Personnel de Formation) ou FONGECIF pour les salariés en activité... 

Les compétences et qualités requises

Hormis de très bonnes aptitudes en conduite ainsi et une parfaite maîtrise des itinéraires routiers, l'ambulancier doit être avant tout prévenant et à l'écoute de son patient, afin de le rassurer. Il sait également faire preuve de sang-froid et de vigilance, surtout si l'état du patient nécessite de dispenser des soins de premier secours. Il dispose aussi d'une bonne résistance physique et mentale, l'ambulancier doit être capable de supporter un rythme de travail soutenu avec des horaires irréguliers et l'installation de patients. Il porte des brancard, des personnes handicapées et effectue des interventions d'urgence, parfois longues, qui nécessitent la prise en charge médicale d'un patient en détresse. 

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Un ambulancier peut devenir régulateur au bout de plusieurs années d’expérience et travailler dans une entreprise privée de transport sanitaire. Un métier rare et très recherché qui nécessite de passer le F.A.E. (Formation d'Adaptation d'Emploi) pour être ambulancier SMUR (Service Mobile d'Urgence et de Réanimation).L’ambulancier peut aussi s'installer à son compte, seul ou bien diriger une entreprise. 

De nombreuses offres d’emploi d’ambulancier

Le recrutement d’ambulancier se fait principalement dans les PME, cependant il peut aussi exercer son métier dans une structure hospitalière ou bien médico-sociale comme une clinique, un CHU, le SAMU, une maison de retraite...Les opportunités d’emploi pour ce poste ne manquent donc pas et sont recherchés partout en France.

Nos offres de ambulancier

Rejoignez la communauté Proman™