Découvrez le métier d’auxiliaire de vie sociale et nos offres d’emploi

Le travail d’auxiliaire de vie sociale est compris dans le secteur du tertiaire et plus particulièrement de la santé, qui sont tous deux des domaines d’expertise du groupe PROMAN. Découvrez toutes les caractéristiques du poste d’auxiliaire de vie sociale dans notre fiche métier. 

Que fait vraiment un auxiliaire de vie sociale H/ F ?

Pour de nombreuses et diverses raisons : vieillesse, maladie, handicap temporaire ou permanent… nous avons parfois besoin d’une aide au quotidien. Certaines situations nous rendent dépendants, il est donc nécessaire de se faire accompagner pour certains gestes simples de la vie courante. C'est là que l'auxiliaire de vie sociale intervient. Il ou elle est chargé d'assister les personnes en difficulté à domicile dans leur quotidien à travers plusieurs action, le lever ou le coucher, la toilette, le ménage, la vaisselle la préparation des repas, l’habillage... Le rôle de l'auxiliaire de vie sociale, aussi appelé AVS, est de permettre aux personnes âgées ou handicapées auprès desquelles il travaille de mener une vie plus facile et normale en les accompagnant dans les situations qui le nécessitent. Cette assistance est cependant rarement permanente, les aides à domicile étant présents seulement quelques heures par jour auprès des personnes dont ils s’occupent. La partie essentielle de son travail, en plus des tâches physiques, est le soutien moral que l’auxiliaire de vie sociale apporte aux personnes accompagnées, en les réconfortant, les stimulant et en leur assurant une présence humaine chaleureuse. L’aspect social de ce poste est donc particulièrement crucial. Le besoin en main d’œuvre est réel dans ce secteur et le recrutement est important partout en France, pour ce poste et des similaires.

Quelles sont ses différentes missions ? 

Les missions de l’auxiliaire de vie sociale se découpent en plusieurs catégories et peuvent donc varier selon les besoins de la personne prise en charge. L’aide au quotidienCet aspect comprend toutes les activités élémentaires de la vie quotidienne des personnes prises en charge, qu’elles soient handicapées, malades ou dépendantes.
  • Préparer les repas
  • Faire le ménage 
  • Gérer les démarches administratives
  • Les aider à s’alimenter
  • S’occuper de la toilette de la personne et l’habiller (si besoin selon le degré de dépendance de celle ci) 
Le soutien moral et socialL’auxiliaire de vie sociale doit consacrer une partie de son travail à la stimulation des personnes dont il s’occupe au quotidien pour leur assurer une vie sociale et relationnelle. 
  • Rassurer et réconforter la personne
  • La distraire en participant à des activités qu’elle affectionne 
  • L’accompagner lors d’éventuelles sorties mais également prendre soin de son apparence  (maquillage, coiffure...)
  • Maintien de l’autonomie de la personne 
La préventionL'auxiliaire de vie sociale a également pour rôle de repérer les capacités et les difficultés, les besoins et attentes de la personne dont il s'occupe. Pour cela, il met en oeuvre un accompagnement adapté à chaque situation en aidant la personne ou en se substituant à celle ci lorsqu’elle est dans l’incapacité d’agir toute seule. D’autre part, l'auxiliaire de vie sociale participe à la prévention de la maltraitance sur les personnes vulnérables qu’il ou elle accompagne. 

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ? 

Il existe une formation d’auxiliaire de vie sociale qui dure de 9 à 36 mois et comprend plusieurs stages de pratique, c’est un diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS). Équivalent à un niveau CAP, il est accessible aux personnes de plus de 18 ans. Il est également possible de travailler dans le domaine de l’aide à domicile sans diplôme, cependant la formation permet de faire une différence parmi les types d’intervenants, les auxiliaires de vie sociale étant obligatoirement titulaire de ce diplôme d’état. 

Les compétences et qualités requises

Pour exercer le métier d’auxiliaire de vie, il faut impérativement être capable de faire preuve de beaucoup d’empathie. Il ou elle doit également disposer d’une grande force psychologique car il est en contact au quotidien avec des personnes en difficulté physique ou psychologique ou en souffrance. La majorité de ces tâches nécessitent aussi une bonne condition physique.

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Il existe plusieurs évolutions logiques à ce poste, vous pouvez effectivement vous diriger vers d’autres métiers du secteur sanitaire et social, tel qu’aide-soignant, auxiliaire de puériculture ou encore aide médico-psychologique. 

De nombreuses offres d’emploi d’auxiliaire de vie sociale 

La plupart des postes d’auxiliaire de vie sociale sont proposés par des associations comme celles qui adhérent au réseau ADMR, dont le rôle est de faire le lien entre les personnes qui ont des besoins et les professionnels qui exercent ce métier. Les collectivités locales, en passant par  les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale), peuvent également fournir des postes d’auxiliaires de vie sociale. Le besoin pour ce métier est donc conséquent dans toute la France, trouvez votre mission parmi les offres d’emploi de votre ville. Pour postuler, envoyez votre CV et lettre de motivation d’auxiliaire de vie.

Nos offres d'auxiliaire de vie sociale

Rejoignez la communauté Proman™