Découvrez la fiche métier de géomètre et toutes nos offres d’emploi

Le géomètre fait partie du domaine d’activité de l’architecture et du Bâtiment et des Travaux Publics, qui appartient au secteur d’expertise du Groupe PROMAN. Retrouvez la description du poste et toute les informations liées à celui-ci dans notre fiche métier. 

Que fait vraiment un géomètre ? 

Le géomètre topographe, appelé aussi technicien géomètre, a pour rôle de procéder avant travaux à des relevés métriques à partir d’un appareil spécifique, le théodolite, qui prend la mesure de tous les éléments topographiques ( profondeur, altitude du sol, distances, arbres, surface, poteaux, murs…). Il intervient toujours en premier lors d’un aménagement de quartier, du tracé d’une route ou encore pour le calcul de la surface d’une propriété.A son bureau, le géomètre topographe établit ensuite les cartes et les plans sur ordinateur (CAO, DAO, SIG, images satellites) qui fixent les limites foncières et les possibilités de construction ou d’aménagement à partir des données qu’il a relevé. Si il est géomètre expert, il peut intervenir afin d’estimer la valeur d’un bien immobilier, la valeur foncière d’un terrain en milieu rural ou urbain rural. Il contribue aussi à l’établissement du POS (plan d’occupation des sols) d’une commune, ou règle des litiges entre des propriétaires. Les semaines du géomètre topographe sont généralement constituées de 3 jours sur le terrain et 2 jours au bureau. Son travail l’amène à travailler régulièrement en collaboration avec de nombreux interlocuteurs  (notaires, urbanistes, architectes, avocats, professionnels de l’immobilier, élus locaux…).

Quelles sont ses différentes missions ? 

Les missions du géomètre topographe sont particulièrement nombreuses et variées, en fonction des besoins. Entre les relevés de terrain, et le travail sur ordinateur au bureau, le temps du géomètre est partagé.Il peut donc être en charge de :
  • Relever les mesures sur le terrain à l’aide d’appareils de haute technologie
  • Exploiter ces mesures afin d’évaluer l’espace, les volumes, les distances et le relief 
  • Recopier ces données sur ordinateur
  • Utiliser les images satellites pour compléter et affiner ses mesures
  • Effectuer des cartes et plans sur ordinateur
  • Remettre ses plans au responsable de chantier ou à l’ingénieur géomètre

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ? 

Il existe plusieurs formations de géomètre topographe allant du bac pro à la licence pro :
  • Bac pro Technicien géomètre topographe,
  • BTS Géomètre topographe,
  • BTS Études et travaux géographiques, proposé par l’ENSG (École nationale des sciences géographiques),
  • Licence pro Aménagement du territoire et urbanisme, spécialité cartographie, topographie et système d’information géographique,
  • Licence pro Travaux publics, spécialité technicien en géo-mesures et foncier
Avec un niveau bac + 5, il est possible de devenir ingénieur topographe.

Les compétences et qualités requises

Sur le terrain, le géomètre topographe doit disposer de compétences d’évaluation des volumes (sens des reliefs, des distances, des reliefs…) et de la précision, il repère les moindres détails. Il possède des connaissances en topographie et sait manier les instruments de mesure. A son bureau, le géomètre topographe utilise avec aisance les systèmes de calcul, il maîtrise le traitement informatique des données ainsi que la conception assistée par ordinateur (CAO), le dessin assisté par ordinateur (DAO), les systèmes d’information géographique (SIG) et images satellites. Il doit aussi avoir des notions juridiques en droit foncier. Fin observateur, le géomètre topographe dispose d’une vision parfaite qui lui permet d’observer de façon précise. Rigueur et précision sont de mises puisque la moindre erreur de mesure ou de calcul entraîne des conséquences financières importantes. Un esprit de synthèse est également nécessaire pour produire une analyse et des résultats clairs et précis à partir de nombreuses données. Le géomètre topographe a la capacité de s’adapter à des conditions de travail parfois difficiles sur le terrain en cas d’intempéries par exemple. Il a également un bon sens du contact puisqu’il interagit avec toutes sortes d’interlocuteurs comme les urbanistes architectes, représentants de l’État, notaires…

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Avec de l’expérience et en fonction de son niveau de qualification, le geomètre topographe peut évoluer dans diverses entreprises ou bien obtenir le diplôme d’ingénieur pour devenir géomètre expert. Il a aussi la possibilité de passer un concours dans la fonction publique. 

De nombreuses offres d’emploi de géomètre 

Le métier de géomètre topographe s’exerce généralement dans un cabinet de géomètres experts, une société de topographie, un cabinet d’études. On le retrouve aussi dans des entreprises de travaux publics, dans le secteur public (au service du cadastre), dans une société d’autoroutes ou encore à l’IGN (Institut géographique national).  Les services topographiques d’entreprises comme la SNCF, la RATP ou EDF font aussi appel au géomètre. 

Nos offres de géomètre

Rejoignez la communauté Proman™