Pompier : toutes nos offres d’emploi

Le métier de pompier figure parmi le secteur du tertiaire et plus particulièrement de la sécurité civile, qui est l’un des domaines d’expertise du groupe PROMAN, vous pouvez donc vous tourner vers l’une de nos agences pour trouver un emploi. Découvrez toutes les caractéristiques et l’étendue du poste de pompier grâce à notre fiche métier. 

Que fait vraiment un pompier ? 

Véritable héros du quotidien, le sapeur pompier, autrefois nommé sapeur d’incendies, est de nos jours amené à intervenir sur tous types de situations d’urgence qui met en danger la sécurité de personnes ou de biens et plus seulement sur les incendies. Peu importe l’intervention, les sapeur pompiers peuvent être sollicités 24h/24h, de jour comme de nuit et se déplacent avec leur flotte de camions de pompier. Il existe 3 grands profils qui composent le corps des sapeurs-pompiers : 
  • Les sapeurs pompiers volontaires qui représentent 80% des effectifs : ces citoyens exercent un travail ou des études en dehors de leur fonction de pompier. Ils dépendent des centres de secours communaux. 
  • Les sapeurs pompiers professionnels qui représentent 15% des effectifs : pompiers de métier, ils exercent à plein temps en caserne, et principalement dans les grandes agglomérations. Ce sont des fonctionnaires des collectivités territoriales dont ils dépendent. 
  • Les sapeurs pompiers militaires qui représentent seulement 5% des effectifs : ils comprennent notamment les Marins Pompiers de Marseille, et interviennent en particulier sur les installations de la Marine et le sauvetage en mer. Ils dépendent de la Marine Nationale, tout comme les Sapeurs Pompiers de Paris qui sont recrutés par l’Armée de Terre. 
Le sapeur pompier est soumis à une organisation hiérarchique gradée, sur le modèle de l’armée (sapeur, caporal, sous-officier, officier) et ce qu’il soit civil ou militaire. 

Quelles sont ses différentes missions ? 

Ses fonctions comprennent donc plusieurs catégories : 
  • Le secours d’urgence aux victimes qui représente 70% des interventions : elles concernent les malaises, brûlures, noyade et consistent à administrer les premiers soins aux accidentés. Les sapeurs pompiers sont souvent les premiers arrivés sur les lieux, et doivent donc réagir au plus vite. 
  • Les accidents de la circulation qui peuvent être routiers, navals, aériens ou ferroviaires. Dans ces cas la, ils apportent une assistance médicale, désincarcèrent et se chargent du transport des accidentés. 
  • Les incendies ne représentent quant à eux que 10% de leur travail. Pour des feux d’habitations, de véhicules, de forêt ou encore de poubelle, ils sont les seuls à pouvoir intervenir. 
  • Les risques environnementaux qui sont de plus en plus fréquents depuis ces dernières années. Les sapeurs pompiers interviennent sur les opérations de protection de l’environnement comme la pollution industrielle, feux de forêt, marées noires...) ou bien lors de plans d’urgence mis en place pour les catastrophes naturelles comme les inondations, tempêtes, etc...
  • De manière plus irrégulière, ils peuvent traiter également les problèmes d’ascenseurs en panne, de fuites de gaz ou d’eau, et autres incidents domestiques ou des sinistres divers mettant en péril des personnes. 
  • Les sapeurs pompiers peuvent également jouer un rôle de prévention au sein d'une commission de sécurité, par exemple lors de la construction d'un établissement qui reçoit du public (école, hôpital...). Ils visitent les les bâtiments et contrôlent les systèmes de sécurité avant l'ouverture du bâtiment. 
Le sapeur-pompier peut également se spécialiser dans une catégorie spécifique comme l’alpinisme, la spéléologie ou encore la plongée pour atteindre des endroits difficiles d'accès (puits, grotte, ravin...). Ceux appelés agents cynophiles (maîtres-chiens) ont pour rôle de retrouver des personnes  ou encore des substances dangereuses, celui-ci peut également intervenir lors d'un accident industriel (pollution chimique ou radioactive...) ou lors d’un sauvetage ou d’un déblaiement (catastrophe naturelle). 

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ? 

Quel que soit votre parcours, il est vivement conseillé d’être sûr de soi et de sa vocation avant de s’engager professionnellement en tant que pompier. Si vous le souhaitez, il est possible dès l’âge de 11 ans de devenir jeune sapeur-pompier afin de s’initier aux missions de pompier et de se préparer de la meilleure des façons.  

Sapeur-pompier volontaire

Pour intégrer ce corps de pompiers, il faut s’adresser au SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) de son département pour être informé des besoins en cours. Vous devez également respecter plusieurs conditions :
  • Être âgé de 16 ans minimum
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Avoir réalisé son service ou sa journée d’appel militaire
  • Être résident en France
  • Posséder un casier judiciaire vierge
Après le recrutement, une formation initiale est dispensée à chaque personne, qui est obligatoirement suivie d’une formation sur le terrain en caserne.  

Sapeur-pompier professionnel

Le métier de sapeur-pompier professionnel est accessible uniquement sur concours. Pour s’inscrire, il faut faire appel au SDIS et répondre à divers critères :
  • Être âgé de 18 à 25 ans
  • Être titulaire du brevet ou d’un CAP
  • Avoir réalisé son service ou sa journée d’appel militaire
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Posséder un casier judiciaire vierge
  • Faire une taille minimum de 1.60 m
Le concours est ouvert aux sapeurs pompiers volontaires en poste depuis 3 ans minimum. Après l’obtention du concours, une formation initiale est dispensée, ainsi qu’une formation sur le terrain.  

Sapeur-pompier militaire

  • Pour devenir Sapeur-pompier de Paris, il faut :
  • Être titulaire du Brevet ou d’un CAP minimum jusqu’à Bac+3 
  • Avoir entre 18 et 25 ans 
  • Avoir réalisé sa journée d’appel militaire
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Disposer d’un casier judiciaire vierge
Si vous possédez les critères requis, vous devez ensuite postuler auprès du CIRFA (Centre d’information et de recrutement des forces armées). Après la réussite des épreuves de sélection et de recrutement, une formation de 6 mois est dispensée. 
  • Pour devenir Marin pompier de Marseille, il est possible d’intégrer sous condition et sur concours ce corps de métier en tant que volontaire avec une formation de 1 an à l’école des Marins Pompiers de la Marine) ou en tant que Quartier Maître et matelot de la Flotte avec une formation de 4 ans à l’école des Marins Pompiers de la Marine.  
Afin de postuler en tant que Quartier Maître, il faut :
  • Être de nationalité française
  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Être titulaire du Brevet minimum jusqu’à Bac+3
  • Avoir effectué sa journée d’appel militaire
  • Disposer d’un casier judiciaire vierge et savoir nager
Pour postuler en tant que volontaire, ce sont les mêmes conditions qui sont requises, hormis celle de l'âge et du diplôme puisqu’il faut être âgé de 17 à 26 ans, et qu’aucun diplôme n’est requis. Renseignez-vous auprès du CIRFA (Centre d’information et de recrutement des forces armées) concernant les recrutements en cours. Les besoins en recrutement varient chaque année pour les pompiers professionnels, il faut donc rester à l’écoute et se tenir informé du nombre de postes ouverts auprès des instances officielles.

Les compétences et qualités requises

Devenir pompier doit avant tout être une véritable vocation et un engagement à ne pas prendre à la légère, le don de soi et le courage, indispensables, ne s’apprennent pas et doivent donc être ancrés. Ce métier nécessite une grande solidité psychologique pour pouvoir endurer des situations parfois très difficiles, dangereuses, et dans lesquelles il faut agir vite et avec sang-froid. Il faut également avoir la capacité d’être confronté au risque de la mort. Le sens de l’observation est également impératif pour le pompier puisqu’il faut qu’il analyse une situation afin de savoir comment réagir efficacement. En plus des qualités psychologiques nécessaires, le sapeur pompier accomplit un métier particulièrement physique, et doit donc entretenir sa forme avec un entraînement régulier et intense.

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Le pompier peut monter en grade à l’aide de concours internes, ou bien se spécialiser dans le traitement d’un sinistre particulier comme l’alpinisme, la plongée, la spéléologie ou devenir maître chien... Certains pompiers peuvent aussi choisir de se reconvertir en agents de sécurité incendie (SSIAP). 

De nombreuses offres d’emploi de pompier 

Les sapeurs-pompiers travaillent pour la fonction publique territoriale. Dans chaque ville, le besoin diffère donc selon la taille de celle ci etc… mais les sapeurs-pompiers sont tout de même régulièrement recherchés et particulièrement les volontaires puisqu’ils représentent 80% des effectifs. 

Nos offres de pompier

Rejoignez la communauté Proman™