Découvrez la fiche métier tôlier et toutes nos offres d’emploi

Le poste de chaudronnier tôlier appartient au domaine de l’industrie, qui compte parmi les nombreux secteurs d’activités spécifiques du Groupe PROMAN.Retrouvez dans notre fiche métier tôlier toutes les informations relatives au poste.

Que fait vraiment un tolier ? 

Le tolier formeur a pour rôle principal de créer et assembler des pièces métalliques à partir de tôles. Il étudie pour cela le plan de la forme finale qu'il doit obtenir, et définit ensuite la quantité de tôle nécessaire et le matériel dont il a besoin. Puis il établit le développé de la pièce, qui est une sorte de dessin aplati similaire à un patron de création textile.Une fois ces étapes effectuées, le tôlier règle ses machines, monte les outils nécessaires et et programme la poinçonneuse, la plieuse, puis l'appareil à soudure laser. Ces machines-outils performantes et précises, sont également complexes dans leur utilisation. Quelques mois d'expérience sont généralement nécessaires pour appréhender le maniement autonome de certaines. Le tôlier procède ensuite à l’assemblage provisoire pour s’assurer que les pièces n'ont pas besoin de correction, si c’est le cas il les modifie. La précision est donc indispensable sur chaque ouvrage pour que son fonctionnement ou son intégration dans un ensemble se fasse au mieux.Le tôlier passe enfin à l'assemblage définitif en soudant les pièces ou en les fixant par rivets. L'objet final est également re vérifié dans les moindres détails. Une précision extrême dans ses gestes est impérative. D'autant plus lorsqu'il travaille dans des domaines sensibles comme la pétrochimie ou le nucléaire.

Quelles sont ses différentes missions ? 

Le tôlier effectue diverses tâches pour donner forme aux plans des ingénieurs et bureaux d'études :
  • Étudier le plan et déterminer la quantité de fournitures et d’outils nécessaires 
  • Réaliser le développé
  • Façonner la tôle
  • Assembler les différents éléments
  • Effectuer le contrôle qualité
  • Réparer les pièces défectueuses

Quelles sont les qualifications demandées pour exercer ce métier ?

Le métier est accessible à partir d’un CAP. Cependant les outils utilisés sont complexes et plus faciles à appréhender avec des formations de tôlier allant jusqu’au BTS. Les recruteurs sont plus susceptibles de rechercher de ce type de profil notamment dans l’industrie.
  • CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage
  • CAP Réalisations industrielles option A chaudronnerie
  • Bac professionnel technicien en chaudronnerie industrielle
  • Bac professionnel technicien outilleur
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable)
  • Mention complémentaire Technicien en chaudronnerie aéronautique et spatiale
  • BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Les compétences et qualités requises

Le tôlier travaille la majeure partie de son temps en atelier et doit donc disposer d’une bonne résistance physique notamment pour porter les plaques de tôle. Il est en capacité de travailler dans un environnement bruyant et souvent surchauffé, tout en faisant preuve d'habileté et de précision. Il sait créer une représentation spatiale d'un plan 2D, maîtrise les techniques de travail du métal et il est rigoureux dans la réalisation de chaque étape.

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Le tôlier peut rapidement évoluer vers un poste d'encadrement ou devenir formateur. Il a aussi la possibilité de se diriger vers le métier de responsable de production et prendre en charge les projets depuis leur conception en dessin. 

De nombreuses offres d’emploi de tolier

Le métier de tôlier manque de candidats qualifiés pour répondre aux besoins de recrutement des entreprises. Il offre de ce fait de bons débouchés dans de nombreux secteurs d’activité tels que l’industrie pharmaceutique, l’aéronautique, l’automobile, la mécanique, la métallurgie, ou le BTP. 

Nos offres de tôlier

Rejoignez la communauté Proman™